Le rayonnement Français à l’International

Faire des Français de Suisse et du Liechtenstein des contributeurs actifs de la démocratie française.

La France dans le Monde

Nous voilà, chers compatriotes dans la dernière ligne droite avant le scrutin de dimanche.

Dans mes réunions avec vous ainsi que dans mes messages ponctuels, j’ai développé en détails les différents thèmes de ma campagne. En pensant aussi à ceux qui se sont abstenus de se déplacer lors du premier tour le 4 juin mais que j’appelle à aller voter, je souhaiterais ici résumer pour tous le sens et la portée du projet global du quinquennat sous l’autorité d’Emmanuel Macron.

Ce projet global est comme une fusée à trois étages : vouloir une France forte (1 er étage) dans uneEurope forte (2eme étage) dans unemondialisation mieux maîtrisée (3eme étage).

  • Le premier étage est celui de la priorité absolue à donner au redressement de la France.

Pour être crédible et retrouver son rôle moteur en Europe et son influence dans le monde, la France doit se réformer en profondeur. Le projet place l’individu au cœur du dispositif de réflexion et d’action. Les éléments clés sont : libérer les énergies des acteurs économiques ; donner à chacun les moyens de s’élever dans la société, de s’épanouir et de rebondir dans son travail ; mieux protéger les citoyens et notamment les plus défavorisés ; diminuer la dette pour préserver l’avenir des générations suivantes ; mais aussi dégager des ressources pour des investissements productifs et une formation professionnelle plus efficace. En clair, il s’agit d’obtenir un véritable changement des mentalités permettant de renouer avec la confiance et la croissance et d’œuvrer pour un dialogue apaisé et une solidarité accrue entre partenaires sociaux, catégories sociales et générations.
Le développement de la participation citoyenne aura aussi une place centrale. La République En Marche en donne l’exemple en s’appuyant sur l’expertise, l’expérience et les attentes des nombreux citoyens actifs dans des ateliers de réflexion et d’action. Nous entendons poursuivre dans cette voie, ce qui permettra à vos élus de rester en phase avec la réalité.

  • Le deuxième étage est la place de la France dans l’Union Européenne.

La France a joué un rôle capital dans la construction européenne après les traumatismes des deux Guerres Mondiales. L’Europe a de belles réalisations derrière elle et des acquis impressionnants. Elle a aussi ses défauts, ses lacunes, ses lenteurs, ses dissensions et ses lourdeurs. Mais elle reste un pilier essentiel. La France est déterminée à donner un nouveau souffle à l’UE et à contribuer à ce qu’elle reprenne son destin en mains. En travaillant étroitement , sur un pied d’égalité, avec son principal partenaire , l’Allemagne, la France entend refonder l’UE pour la rendre plus forte, plus juste, plus efficace et plus proche de ses citoyens. La démarche consiste à avancer avec pragmatisme par étapes successives en allant du court au moyen terme et du plus facile au plus difficile. Il s’agit d’approfondir l’acquis existant et d’ouvrir de nouveaux chantiers : par exemple, renforcer la sécurité des frontières extérieures de l’UE ; lutter ensemble contre le terrorisme ; contrer la concurrence déloyale; maîtriser les flux de migrants et réfugiés ; réaliser une meilleure gouvernance économique et monétaire; développer progressivement une politique de défense européenne.

  • Le troisième étage est la nécessité d’une mondialisation mieux maîtrisée.

Face aux incertitudes d’un monde en transition et aux coups de butoir portés par certains grands partenaires à la coopération internationale, la France et L’UE, conjointement avec d’autres partenaires clés, devront être résolument le fer de lance d’une défense vigoureuse d’un multilatéralisme actif. Ce cadre multilatéral est un canal essentiel pour traiter les grands enjeux de la planète, par exemple en matière de changement climatique, de santé, de migrations, de lutte contre les souffrances engendrées par les conflits, les famines et la misère. Nous autres Français vivant en Suisse ne devons pas oublier que Genève est un des lieux majeurs de ce multilatéralisme et est, grâce à ses Organisations Internationales spécialisées, ses ONGs , ses Centres de Recherche, ses Universités et ses organismes privés actifs dans différents domaines, un véritable centre opérationnel pour une mondialisation mieux maîtrisée.

Beaucoup de nos compatriotes travaillent dans cet environnement multilatéral. Beaucoup sont aussi, dans le cadre des opérations humanitaires, de véritables héros anonymes, ambassadeurs d’une France humaniste. Ils sont une mine de talents et ont une expertise dont nos décideurs politiques et nos élus devraient tirer davantage profit. 

Je reste à votre écoute et à votre disposition.
Fidèlement,

Joachim Son-Forget

Diagnostic

Une influence en baisse malgré des atouts considérables


Le monde est chez nous, et la France est dans le monde. Grâce à notre histoire, à notre patrimoine, à notre culture et à notre langue, grâce à nos entreprises, à notre administration, à notre éducation, à nos écosystèmes d’innovation, à notre agriculture, la France occupe une place exceptionnelle en Europe et dans la mondialisation.

La France, puissance indépendante


L’indépendance, ce n’est pas agir seuls. La France est puissante quand elle rassemble autour d’elle. En renforçant notre autonomie d’analyse, de décision et d’action, la France doit pouvoir s’appuyer sur une diplomatie qui fédère et qui mobilise.

La France, puissance humaniste


Notre engagement dans les grands défis du monde est au cœur de notre action diplomatique. Notre voix est écoutée et respectée quand elle défend nos intérêts mais qu’elle sait aussi porter un message, regarder et agir au-delà de ces seuls intérêts.

La France, puissance européenne


Il faut renforcer l’Europe et lui donner plus de pouvoir. La France ne sera pas forte sans une Europe puissante.

Nos Engagements pour l’Europe

Objectif 1 : Prendre le temps du débat et du rétablissement de la confiance en l’Europe.

  • Nous proposerons à nos partenaires de lancer dans toute l’Union européenne des conventions démocratiques dès la fin 2017.

Objectif 2 : Renforcer l’Union Européenne sur les 5 dimensions de la souveraineté.

  • L’Europe de la sécurité

Une Europe qui protège ses frontières dans le respect de ses valeurs en renforcant le corps de police des frontières européen. L’objectif est de 5 000 hommes mobilisables par cette nouvelle Agence européenne de garde-frontières et de garde‑côtes.

  • Une Europe de la défense fondée sur des coopérations concrètes.\

Nous proposerons de créer un Fonds européen de défense qui financera des équipements militaires communs (ex. drone européen) et des programmes conjoints de recherche‑développement en matière militaire.

  • L’Europe de la croissance.

Nous proposerons de créer un budget pour la zone euro avec 3 fonctions (investissements d’avenir, assistance financière d’urgence et réponse aux crises économiques). L’accès à ce budget sera conditionné au respect de règles communes en matière fiscale et sociale (pour éviter le dumping au sein de la zone euro).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s