La Priorité de la Transition Ecologique

Faire des Français de Suisse et du Liechtenstein des contributeurs actifs de la démocratie française.

Pour une transformation de la société plus ecologique et responsable,  Joachim Son-Forget, le candidat de La République En Marche ! pour la 6ème circonscription des Français de l’étranger Suisse – Liechtenstein.

La transition écologique : une priorité

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous nos propositions en matière d’écologie, parce que​ la transition écologique n’est plus un enjeu pour demain​: c​’est une priorité pour aujourd’hui.

A cet égard, je m’associe aux regrets exprimés par le Président Macron face à la décision du Président des Etats-Unis de se retirer de l’Accord de Paris sur le Climat. C’est u​ne décision lourde ​pour l’avenir de nos enfants et un camouflet aux scientifiques du monde entier. ​J​e veux pourtant opposer l’espoir inouï que suscitent les réactions de l’Europe, de la Chine et de l’Inde et la résistance intérieure formidable qui s’organise aux Etats-Unis. J’y vois les prémices de coalitions d’une ampleur et d’une détermination inédites pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Des objectifs clairs

Dans le cadre du programme national porté par la majorité présidentielle :

  • Pour lutter contre le réchauffement climatique, nous sortirons progressivement des énergies fossiles en faisant de la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le Climat une priorité de notre action internationale ; nous augmenterons le prix du carbone et fermerons les centrales à charbon en veillant à la reconversion des sites ;
  • Parce que l’écologie est affaire de comportement autant que de technologies, nous investirons 15 milliards d’euros, en plus des 5 milliards consacrés à l’agriculture, pour créer une écologie du quotidien notamment en rénovant d’ici 2022, 50% des logements dits « passoires thermiques », en alignant la fiscalité du diesel sur celle de l’essence, en poursuivant l’objectif de 50% de produits biologiques, écologiques ou locaux dans la restauration collective en 2022 ;
  • Nous accélèrerons la transition vers un mix plus équilibré en conservant le nucléaire pour garantir la sécurité de l’approvisionnement énergétique, mais en ramenant sa part dans le mix énergétique de 75% à 50% en 2025 ; nous développerons l’utilisation des énergies renouvelables : solaire, éolienne, hydraulique et biomasse dans le respect de la biodiversité et du renouvellement des richesses naturelles ; nous soutiendrons la recherche dans le secteur des recyclage des déchets pour développer de nouvelles ressources énergétiques.

Pour les questions plus spécifiques aux Français de l’Etranger, je tiens à réaffirmer la nécessité de fermer la centrale de Fessenheim, en accord avec nos voisins suisses et allemands tout en travaillant à la mise en place d’une alternative crédible, Fessenheim fournissant l’équivalent de 70% de la consommation de la région Alsace et à la reconversion du bassin industriel avec les industriels concernés puisque ce sont 200 emplois directs et indirects qui sont concernés.

Notre Président a appelé les chercheurs et les entreprises du monde entier à travailler ensemble à développer des solutions qui nous permettrons d’opérer ce changement climatique. Durant mon mandat, je ferai appel à l’expertise des Français de Suisse dans les domaines de la recherche fondamentale, de l’innovation appliquée et du développement industriel, pour éclairer et orienter les travaux du Législateur.

Enfin, nous soutiendrons les projets visant à protéger notre patrimoine écologique commun avec la Suisse, s’agissant notamment de la restauration de la qualité écologique du Rhône, du Doubs et de la pollution de la vallée de l’Arve par des particules fines carbonées, dossier sur lequel notre ministre de l’Environnement s’est récemment exprimé.

Sur ces questions, comme sur l’ensemble de mon action, je continuerai à travailler avec vous, pour bénéficier de votre expertise et de votre expérience. Ensemble let’s Make Our Planet Great Again !

Joachim Son-Forget

Diagnostic

Le modèle que nous proposons est porteur de solidarité, d’emplois, de compétitivité pour nos entreprises, de renouveau pour nos agriculteurs, de santé et de meilleure qualité de vie pour les citoyens.

La transition écologique qui est aussi économique et énergétique est le défi du XXIème siècle.

  • Une urgence mondiale. 250 millions de personnes seront, d’ici 2050, des « réfugiés climatiques »
  • Une urgence française. Si la population mondiale vivait comme les Français, il faudrait 3 planètes pour satisfaire notre demande en ressources naturelles.
    L’enjeu est de vivre mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s